< Projets | Expositions

RIRE
Ce que la science nous en dit

Rire et apprendre sur le rire

Faire connaître les travaux scientifiques sur le rire à partir d’une série d’expériences ludiques, amusantes, provocatrices de rires chez les visiteurs, voilà l’ambition de cette exposition. Rire et apprendre sur le rire, comprendre d’où vient ce trait commun à tous les âges, à toutes les cultures, à tous les milieux sociaux, à toutes les époques. Un rire aussi vieux que l’histoire de l’humanité. Pour ne plus rire idiot !

Eclats de rire

Qu’est-ce que le rire ? Le rire a plusieurs modalités : le sourire, le petit rire, le gros rire, l’éclat de rire, le fou rire… Il y a des qualités du rire : rire sincère vs simulé ; rire retenu vs abandonné ; rire contrôlé vs incontrôlé… Rire interroge aussi les déclencheurs du rire. Et là aussi il y a pléthore : situations incongrues, bizarreries, jeu de mots, humour, chatouilles… peuvent fournir prétexte à rire.

Les animaux rient aussi

Le rire a longtemps été pensé comme une activité distinctive de l’espèce humaine. Assimilé à une expression reliée à la conscience et au langage, à une capacité réflexive sur le sens d’une situation ou d’une histoire, le rire n’était pas perçu comme accessible aux animaux non humains. Aujourd’hui, la frontière humain/animal est questionnée par de nombreux travaux sur les formes de communication animale, sur le développement d’un langage et de formes d’intelligence, et des travaux portent sur le rire chez des mammifères comme les singes et les rats.

Rire, c’est bon pour la santé

La médecine ne néglige plus aujourd’hui le rire comme manifestation d’une bonne santé, alors même qu’elle rencontre aussi des maladies du rire (rire sans contrôle ou au contraire absence du rire chez certains sujets). Rire contribuerait à améliorer les équilibres biologiques du corps humain (respiration, équilibre hormonal, irrigation du cerveau, capacités cognitives…).

Rire ensemble

Le rire est une activité tournée vers l’autre, en tant que vecteur de communication des émotions, de partage des sentiments intérieurs et de développement d’échanges. Le rire partagé dans l’interaction entre deux personnes ou à l’intérieur d’un groupe est un ferment qui renforce la cohérence et la cohésion de la relation.

Une approche pluridisciplinaire

Le rire est le lieu de travaux scientifiques qui connaissent une diffusion internationale. Publications, colloques, thèses, explorent les différentes dimensions de l’activité du rire. Plusieurs disciplines sont impliquées : neurosciences, biologie des comportements, éthologie, neuropsychologie, médecine, sciences de la communication, traitement de l’information, robotique, … Des historiens ou des ethnologues montrent que des sociétés différentes peuvent accorder une place différente au rire.

Une participation active du visiteur

La scénographie se présentera comme un grand atelier interactif, éclaté sur une trentaine de spots, dans lequel les visiteurs seront conduits à faire leur propre cheminement. Ils y seront aidés par des aides numériques à la visite (réseau wifi local, terminaux avec tablettes ou smartphones) qui leur permettront de suivre un guide virtuel à partir de questions choisies dans un panel proposé à l’entrée de l’exposition. Le public sera conduit à participer lui-même à l’expérience du rire. A intervalles réguliers par exemple, la diffusion sonore de rires enregistrés pourra provoquer un rire collectif entre les visiteurs.

Presse

Photos

Vidéos