< Projets | Expositions

IotA
L’escape Game sur notre société numérique

Un Escape Game pour parler du numérique

Apparu en 2008 au Japon, les Escape Game sont des jeux grandeur nature très convoités. Pour remporter la partie, les joueurs doivent résoudre une série d’énigmes en un temps limité.

Ce format de divertissement, permettant de toucher un large public (scolaires, adolescents, familles, adultes, team building…), a été retravaillé par les équipes d’ART’M – Créateurs associés et La Rotonde – Ecole des Mines de Saint-Étienne afin d’aboutir à la création de IotA – L’Escape Game sur notre société numérique.

 

IotA a comme objectifs de créer la discussion sur de sujets tels que l’intelligence artificielle, les infox ou encore les données personnelles.

LE LUDIQUE AU SERVICE

DE LA CURIOSITÉ

Au-delà d’offrir aux joueurs la possibilité de relever un défi collectif, de vivre une aventure dans un décor original, ou encore d’éprouver de nombreuses émotions, IotA offre la possibilité d’accroître son savoir et d’attiser sa curiosité sur notre société numérique en plaçant l’aspect ludique et l’esprit d’équipe au cœur de ce nouveau mode d’apprentissage.

A travers l’expérience IotA, les participants devront chercher, se questionner, proposer des solutions, faire des choix et expérimenter. Cette dynamique volontaire est vecteur de curiosité. En fin de séance, un temps de débrief avec le médiateur permet d’aborder et de structurer les questionnements ainsi que d’en apprendre plus sur les différents thèmes d’actualité présentés dans le jeu.

Spécificités

  • Peut accueillir jusqu’à 15 joueurs.
  • Difficulté variable en temps réel par le médiateur permettant d’adapter le jeux à de nombreux publics.
  • Une histoire à fins multiples influencées par les choix des joueurs.
  •  Une histoire fil rouge qui suit les joueurs de leur entrée jusqu’à la conclusion de l’histoire.

Caractéristiques

  • Tout public à partir de 10 ans.
  • L’Escape Game se déploie sur une surface totale de 60m2.
  • Modulable selon l’agencement de la pièce (carrée ou rectangulaire).
  • Durée d’une séance : 1h00 à 1h15.
  • Nécessite la présence d’un.e médiateur.trice tout au long de la séance.

Thèmes et objectifs

L’Intelligence artificielle

  • Faire la différence entre une IA faible et une IA forte,
  • Se questionner sur le futur de l’IA,
  • Découvrir les questions éthiques associées aux recherches en IA et ses utilisations,

Les infox

  • Assimiler les réflexes à avoir face à une information,
  • Assimiler les indices et méthodes permettant de faire la distinction entre une info et une infox,

La programmation

  • Découvrir un langage de programmation,
  • Programmer avec ce langage

Le piratage

  • Découvrir l’attaque par déni de service

Les données personnelles

  • Découvrir comment les données personnelles sont utilisées, récupérées, diffusées. À quelles fins ?
  • Comprendre le principe des bulles de filtres et leurs répercussions sur notre accès à l’information.

Intrigue

Depuis quelques semaines, on observe des piratages surprenants sur internet : les robots se mettent à danser, les vidéos de chats ont été supprimées, les sites de l’administration française sont traduit en chinois…

Derrière la fantaisie des dérèglements observés, se cache une menace bien réelle. Vous faites partie d’une communauté d’internautes. Vous avez localisé la source
de ces dysfonctionnements et disposez de 45 minutes pour l’identifier et la neutraliser.

Pas une minute à perdre !

Rapidement, le groupe comprend que ces phénomènes étranges sont les faits d’une intelligence artificielle espiègle.

Au cours de la quête, un personnage central prend contact avec le groupe : la·le développeur·euse informatique : Alix.

Alix explique au groupe qu’il·elle s’est amusé·e à créer une intelligence artificielle mais qu’il.elle en a perdu le contrôle. Elle est sa création, Alix ne se résout pas à la neutraliser et demande au groupe de l’aider à le faire.

À l’issue du jeu, lorsque les joueurs arrivent au cœur du système, ils doivent prendre la décision : isoler l’IA du web ou la détruire.

Contact

Kévin Fauvre

kevin.fauvre@artm.fr

06.23.26.60.18

Presse

Pour moi [Kévin Fauvre - Concepteur], ça va au-delà de l’IA et des fake news. L’idée est d’augmenter la curiosité et qu’en fin de compte, lorsqu’un sujet nous interpelle, toujours creuser et chercher plus loin. Être curieux, c’est souvent présenté comme un vilain défaut, mais en fin de compte, c’est le plus beau des défauts. C’est ce qui va nous permettre d’avoir un avis éclairé sur une question. Là, par exemple, l’objectif n’est pas de transmettre un avis sur l’IA, mais que le spectateur se forge un avis en piochant dans tout ce qui existe.


LIRE  

All Turtle
Timothée Vinchon 1er avril 2019

À la fin du jeu, les commentaires vont souvent bon train : « J’ai appris que l’intelligence artificielle, même si on l’utilise toujours, on ne peut pas lui faire confiance, des fois elle peut être mauvaise avec nous », détaille Lucas, un collégien d’Avignon en visite à Saint-Étienne...


LIRE

France Bleu
Octavie Couchard 25 mars 2019

Attirer un nouveau public vers les sciences.   Au-delà de l’aspect ludique, l’objectif est d’aborder différents sujets en lien avec le numérique : l’intelligence artificielle (celle d’aujourd’hui mais aussi celle, encore plus présente, de demain), les fake news (ces fausses informations qui pullulent sur Internet) et les données personnelles (qui les récupère ? comment elles sont utilisées ? et surtout comment se protéger au maximum ?).


LIRE

Le Progrès
Loïc TODESCO 22 avril 2019

L’escape game IotA donnera quant à lui l’occasion aux 10 ans et plus de s’immiscer dans le tout numérique en programmant des robots, en décryptant des messages ou en identifiant de fausses informations. Une façon ludique et intelligente de mettre en perspective la société actuelle.


LIRE

Grain de sel
Pauline Lambert

IotA, l’Escape Game de la Biennale ARTICLE Internationnale de Design de SaintÉtienne


ECOUTER  

RCF Saint-Étienne
Emma Jehl Émission spéciale du 20 mars 2019

Photos